• Isabelle Fleury

Cerveau hanté à vendre!



Majestueux cerveau hanté à vendre! Construit en 1980 dans un style victorien et romantique, ce splendide organe cérébral comprend un nombre infini de pièces, de racoins et de sous-sols mystérieux.


Malgré son apparence paisible, cet encéphale au cachet unique ne se repose jamais, comme en témoignent le mouvement perpétuel des ravissantes élucubrations de bois qui ornent sa façade extérieure et les chimères qui courent constamment sur la galerie.

Dans le hall d'entrée, de nombreuses idées valsent sur le plancher de bois franc. L'impressionnant plafond cathédrale laisse entrevoir quelques utopies flottantes, sous un lustre de cristal semblant sorti tout droit du Fantôme de l'Opéra. De nature entreprenante, les méninges rénovent constamment les lieux, déplaçant murs, escaliers, meubles et objets divers. Livres, crayons, papier, ordinateurs, instruments de musique, poupées, toutous, jouets, ciseaux, machine à coudre, étoffes et rubans à paillettes virevoltent au gré des jours pour se loger dans les lucarnes, la tourelle et le balcon.


Dans la cour arrière, un immense jardin secret où règnent fleurs et papillons sauvages devient nuit et jour le théâtre de feux d'artifices intellectuels d'une grande intensité. Une charmante fontaine de rêves y miroite d'ailleurs les reflets originaux et colorés. De nombreux personnages imaginaires errent fréquemment dans les sentiers à la recherche de leur histoire et se lancent mutuellement des indices par bouteille à la mer volante.


Aux sous-sols, d'innombrables manifestations psychiques révèlent une mémoire imparfaite. S'y promènent les fantômes des disparus, bien sûr, dont un beau chat blanc, mais aussi une infinité de boîtes-surprises et de commodes animées. Enfouies au fond d'un tiroir, d'un coffre ou d'un paquet cadeau, des sensations peuvent surgir à tout moment sous forme de souvenirs d'enfance, de voyages, de rencontres, d'émotions, de désirs ou de fantasmes. Quelques peurs et bêtes à quatre têtes subsistent sans doute dans le tréfonds de l'inconscient, difficile d'accès. Si les spectres des rêves brisés et des traumatismes passés peuvent parfois créer quelques remous à la surface, ils demeurent toutefois inoffensifs.


De fait, les fondations de cette demeure atypique sont extrêmement solides! Hautement qualifiée en pratique introspective, la propriétaire a bien entretenu les lieux. Elle apprécierait toutefois pouvoir sortir de sa tête de temps en temps, afin de bénéficier de quelques moments de répit. Il peut en effet s’avérer difficile de dormir au milieu du brouhaha des idées.





 



Images :


Alamy [Photographie de feux d’artifice] dans Glaser, Daniel, « Why are we attracted to fireworks », The Guardian, 1er novembre 2015. Tiré de https://www.theguardian.com/lifeandstyle/2015/nov/01/why-we-are-attracted-to-fireworks


Centris.ca – Le plus grand nombre de propriétés à vendre [Inspiration graphique], 2020. Tiré de https://www.centris.ca/fr?uc=1


DebraLee Wiseberg/Getty Images [Photographie de papillons] dans McIntosh, Jamie, How to Make a Butterfly Garden, The Spruce, 30 novembre 2018. Tiré de https://www.thespruce.com/how-to-make-a-butterfly-garden-4427931


Mathieu, Chantal [Photographe], « IMG_2189 » et « IMG_2192 », tirées de Séance photo avec Isabelle Fleury pour son album Duo, Montréal, 2012.


Miller, Paige, Purple/magenta home with a tower on Route 19 [Photographie], Scio, NY, 28 février 2009. Tiré de https://www.flickr.com/photos/15947776@N06/3320573000/


Poindron, Eric, « Pleiade, lustre, fantôme & opéra » [Photographie du lustre], Curiosa & Cætera, 11 mars 2013. Tiré de https://curiosaetc.wordpress.com/2013/03/11/4765/




Posts récents

Voir tout

La vie de Camille Lepage, Assemblée nationale du Québec, 8 mai 1984 La vie de Georges Boyer, Assemblée nationale du Québec, 8 mai 1984 La vie de Roger Lefrançois, Assemblée nationale du Québec, 8 mai