top of page
  • Photo du rédacteurIsabelle Fleury

Marre de faire des photocopies?

Marre de faire des photocopies? Je vous comprends! On a plusieurs centaines d'élèves. Si chaque enfant reçoit une partition ou des paroles pour chaque pièce musicale à l'étude, ça en fait, de la paperasse! Voici plusieurs astuces pour réduire le temps passé devant le photocopieur!


Préparer des cahiers d'activités


Concevoir des cahiers d'activités demande beaucoup de préparation en début d'année scolaire, mais ça en vaut la peine. Ils contiennent une banque d'activités pour la suppléance et pour les journées où on a moins d'énergie ou d'inspiration. On fouille dans notre cahier et on y trouve une chouette activité qu'on avait prévue en septembre. Mes cahiers contiennent une section Coffre à outils avec des affiches et référentiels (lexiques, chartes des doigtés, chartes des accords, grilles d'évaluation, etc.), une section Exercices avec une vingtaine d'activités et une section Passe-Temps avec des mots mystères, mots croisés et coloriages. Les collections À vos lutrins et Les cahiers de Brigitte-Louise aux Éditions de l'Envolée contiennent plusieurs activités intéressantes. Je vous partage mes couvertures de cahiers ici.


Créer des cartables communs


Plutôt que de faire 125 photocopies des paroles d'une chanson pour 5 classes de 25 élèves, pourquoi ne pas plutôt en faire 25 et utiliser les mêmes feuilles pour tous les groupes? Vous pouvez les assembler dans un cartable commun.



Projeter sur grand écran

Votre local dispose sans doute d'un projecteur ou d'un tableau interactif. Plus besoin de photocopier paroles et partitions, il n'y a qu'à tout projeter sur grand écran! Les élèves doivent pratiquer à la maison? Ils iront sur le site web!



Créer un site web


Créer un site web gratuitement n'a jamais été aussi simple! Il existe plusieurs plateformes pour bâtir un site web convivial pour vos élèves en quelques clics de souris. Vous pouvez tout y mettre : paroles de chansons, partitions, mp3, photos et vidéos. Ce site a été conçu avec Wix, qui permet d'entreposer des fichiers et de protéger des pages par mot de passe. Si vous avez plusieurs fichiers, je vous suggère de les garder sur un disque infonuagique comme Google Drive et d'activer le partage à tous les utilisateurs possédant le lien. Les enfants qui souhaitent imprimer une partition ou des paroles peuvent le faire à la maison, tandis que les autres peuvent simplement lire à l'écran. Créer un site web permet aussi aux parents de voir ce qui se passe dans le cours de musique et d'être rassuré. Quant aux avantages pour l'enseignant, le principal pour moi est que tout est rassemblé à la même place et que je ne perds pas de temps à chercher mes fichiers. Quand on pratique en classe, on pratique avec mon site web. Pas envie d'en créer un? Partagez un dossier de votre disque, envoyez le lien par courriel, sur Teams, Classroom ou autre, et voilà!



Plastifier ses activités

En imprimant et plastifiant une trentaine de copies de la même activité, elles pourront être utilisées par d'autres groupes et ce, pendant plusieurs années. J'utilise des activités plastifiées notamment pour les jeux nécessitant des cartes ou des vignettes et pour les exercices de différenciation auditive tels que pareil-pas pareil, fort-doux, aigu-grave, monte-descend. Les élèves peuvent indiquer leurs réponses avec des vignettes, des jetons ou des crayons effaçables à sec.



Utiliser des tableaux effaçables à sec


Pour de courtes activités formatives, pourquoi gaspiller du papier? Les élèves peuvent utiliser des tableaux effaçables à sec individuels. Si vous souhaitez garder des traces et évaluer, vous pouvez également prendre des photos. C'est un petit investissement de départ. J'ai acheté les miens 3$ au Dollarama et ils sont magnétiques.




Utiliser des feuilles lignées ou du papier brouillon


Un quiz à faire passer aux élèves de 2e et 3e cycle? Ne vous cassez pas la tête à leur créer une belle feuille réponse. Projetez les questions sur grand écran et ils répondront sur une feuille lignée ou du papier brouillon.




Comments


bottom of page